Aphdiffusion.com » Vos documents administratifs » Calcul chômage gratuit : qui a droit aux allocations chômage ?

Calcul chômage gratuit : qui a droit aux allocations chômage ?

L’assurance chômage consiste à couvrir les salariés contre les risques que représente la perte de leur emploi. Les employés devront tout de même être inscrits à Pôle Emploi en tant que demandeurs de travail.

Qui peut bénéficier des allocations chômage?

L’assurance chômage ouvre ses portes à toutes les personnes qui ont perdu leur travail d’une façon non volontaire : à la suite d’un licenciement, à la fin d’un CDD ou d’une rupture conventionnelle. Elle possède tout de même plusieurs conditions à respecter :

  • Avoir au moins 88 jours ou 610 heures travaillées dans les 28 derniers mois (ou 36 derniers mois pour les salariés ayant plus de 53 ans).
  • Être inscrit à Pôle Emploi dans les 12 mois qui suivent la perte du travail.
  • Ne pas être bénéficiaire de la retraite ou de la retraite anticipée.
  • Ne pas avoir atteint l’âge et le nombre de trimestres requis pour une retraite.
  • Être physiquement et moralement apte à travailler.

Vous devrez savoir aussi que si vous avez démissionné, vous perdez le droit aux allocations chômage car ce n’est pas une perte involontaire d’emploi. Il existe tout de même des exceptions comme par exemple une rupture conventionnelle.

Comment calculer son allocation chômage?

L’allocation chômage est calculée à partir de vos anciens salaires. Il faut savoir que plus votre salaire était élevé, plus vous toucherez de hautes sommes d’allocation chômage.

Au minimum, l’allocation journalière est estimée à environ 29.06 euros pour les emplois à temps plein et peut aller jusqu’à 248.19 euros au maximum.

L’allocation chômage est calculée depuis votre salaire journalier de référence, ce dernier prend en compte tous vos salaires bruts que vous avez eus au cours des 12 derniers mois ainsi que les primes. Cependant, les indemnités liées à la rupture de votre contrat ne seront pas prises en compte.

Pôle Emploi calcule l’allocation journalière en utilisant deux formules et prend en compte seulement la plus élevée d’entre eux :

  • 40,4 % du salaire journalier de référence + 11.92 euros.
  • 57 % du salaire journalier de référence.

Si le résultat est inférieur à 29.06 euros qui est l’allocation minimale, alors cette dernière sera retenue comme montant de l’allocation.

Sachez que dans tous les cas, l’allocation ne pourra pas dépasser 75 % du salaire journalier.

L’allocation qui vous sera versée mensuellement dépendra des jours des mois, qui varient entre 28, 29, 30, 31 car pour obtenir votre indemnité du mois, Pôle Emploi multiplie l’allocation journalière par le nombre de jours.

Pour les emplois à temps partiel, le calcul de l’allocation chômage suit les mêmes règles pour un emploi à plein temps, il tient compte de votre temps de travail particulier.

Voulez vous la suite :